/medias/image/17243886915c3711a4a9ea0.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Alumni entrepreneurs : Miremont Bordeaux par Romain Ader (Promo 2011)

Création d'entreprise

-

25/09/2015

Romain Ader, diplômé du Master en Management de Luxe en 2011, a inauguré cet été, en plein cœur de Bordeaux, une succursale de la Maison Miremont. Son ambition : donner une seconde jeunesse à ce salon de thé-pâtisserie implanté à Biarritz depuis 143 ans.

© photo : Laurent Theillet

PSB Alumni : D’où t’est venue l’envie d’entreprendre ?

Romain : L’envie d’entreprendre me trottait dans la tête après le bac lorsque j’ai compris que ma génération aurait du mal à trouver du travail et qu’il faudrait travailler jusqu’à 80 ans avant d’être tranquille. Mais ce n’était qu’une idée, rien de bien concret.
À la fin de mes cinq années d‘études, j’ai cherché du travail, longtemps, trop longtemps... J’ai dû refaire des stages pour faire quelque chose de mes journées à la hauteur de mes exigences. Et c’est là, assis sur une chaise à la Défense, que je me suis aperçu que tout cela n’était vraiment pas fait pour moi et qu’il était temps de prendre mon envol.
En accord et avec le soutien de ma famille, j’ai pris ce qui s’apparente à une année sabbatique. J’ai alors vécu de ma passion : la musique, et de l’organisation d’évènements.
Une fois cette période écoulée je me suis mis en quête d’entreprendre quelque chose de plus sérieux. L'idée est venue lors d'une rencontre avec un ami de ma mère, entrepreneur depuis environ 40 ans.

Pourquoi avoir choisi une pâtisserie, pourquoi Bordeaux ?

Pour être honnête, à l'origine, ce n'est pas le concept de la pâtisserie qui m'a séduit. Ce qui m’intéressait avant tout, c'était de pouvoir me prouver ce dont j'étais capable. Ainsi, lorsque j’ai rencontré le dirigeant de la maison MIREMONT, qui voulait étendre le concept dans d’autres villes de France, j’ai senti qu’il y avait quelque chose à faire et que c’était le moment : il ne faut jamais laisser passer le train.
Dans un premier temps, j'ai cherché des locaux sur Paris, chose très compliquée aujourd’hui. Après de nombreuses visites infructueuses, j’ai proposé d’essayer à Bordeaux, ville de mon enfance. Assez rapidement, j’ai trouvé un très beau local en plein coeur du quartier des Grands hommes. La décision était prise : je rentre au bled !

La pâtisserie MIREMONT existe depuis plus de 140 ans. Quelles sont les démarches pour ouvrir une franchise ?

En ce qui concerne le mode de développement de la maison MIREMONT, nous avons décidé de faire cela de manière « familiale ». Je suis associé avec le patron de la maison mère dans une société qui exploite le fonds de commerce de Bordeaux. Ainsi, je suis gérant majoritaire et lui garde un droit de blocage si je décide un jour de vendre mes parts. De même, nous avons rédigé un contrat qui spécifie mes droits d’utilisation du nom MIREMONT. Il s'agit d'une succursale et non une franchise.



Tu as suivi la spécialisation Management du Luxe au sein de PSB (ex-ESG MS). Quels sont les atouts que cette formation t’a apportés ?

Je pense que l’école m’a apporté énormément au niveau de l’état d’esprit, de la manière de penser et des connaissances en général nécessaires pour appréhender un marché. Sans rentrer dans les détails, je sais aujourd’hui ce qu’est une étude de marché, un bilan, je parle plutôt bien anglais et espagnol, etc. Enfin, ces cinq années d’école m’ont permis de savoir comment mener un projet de A à Z et de le terminer à une date précise ; chose très importante dans le contexte de l’administration française.
On dit souvent à nos profs que « de toute manière, ce qu'ils nous apprennent nous servira jamais ». Tout n’est pas faux, mais tout n’est pas vrai non plus. J’ai un comptable et heureusement, vu les notes que j’avais !

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui ont envie d’entreprendre ?

N'hésitez pas à vous lancer ! La France appartient aux jeunes et même si tout semble être fait pour nous décourager, il faut saisir les opportunités. Il faut bien préparer ses projets, être sérieux et rigoureux, si non tout tombera à l’eau très vite.
En visant juste (emplacement, taille de l’entreprise, etc.) tout est possible !
N'hésitez pas à parler de vos projets à vos professeurs : ils sont là pour vous aider, vous encourager. Et si, comme moi, vous avez tendance à être stressé et tendu, il faudra se (re)mettre au sport... sinon ce sera un abonnement aux ulcères !

 




5 rue Buffon - 33000 Bordeaux | Facebook | contact@miremont-bordeaux.com

541 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Création d'entreprise

Alumi Entrepreuneur : Gary Cohen

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

19 mai

Création d'entreprise

Alumni entrepreneurs : Alexandre Leboeuf (PSB 2015)

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

21 mars

Création d'entreprise

Alumni entrepreneurs : Ingrid Vaileanu-Paun (PSB - IMBA 2002)

BB

Beata BORKOWSKA

23 février

alumni-psbedu.paris