/medias/image/17243886915c3711a4a9ea0.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Vincent Bernard - Promotion 1986

Interview

-

15/03/2016














Vincent Bernard (PSB 1986), Directeur Marketing de Hyundai Motor France depuis 2012, nous parle de ses derniers succès et nous dévoile ses challenges à venir. 

 





PSB Alumni : De Fiat à Hyundai, en passant par Daimler et Nissan, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours professionnel 100 % automobile ?

Un parcours 100% automobile dans des fonctions ventes et marketing au sein de quatre multinationales avec des cultures et des méthodes de travail bien différentes : italienne, allemande, japonaise et coréenne.
Une expérience variée aussi bien dans des filiales commerciales que dans des sièges internationaux en France, en Italie et en Suisse.
Pour évoluer dans des fonctions marketing, il a été nécessaire de faire ses armes sur le terrain, dans des fonctions commerciales d’animation de réseau.

Comment se déroule la journée type du directeur marketing de Hyundai Motor France ?

Les journées sont intenses, bien remplies, de 8h à 20h, avec beaucoup de réunions (en 1 to 1, avec les équipes, des réunions agences/partenaires, des comités de pilotage de projet). Le traitement de l’information est aussi un défi quotidien : je traite 150 à 180 mails par jour ! S’y ajoute des déplacements fréquents dans le réseau : au siège européen ou sur le terrain de nos programmes promotionnels.

Laquelle de tes opérations marketing  t’a marqué le plus ?

La prochaine… celle que nous préparons dans le cadre du partenariat football entre Hyundai et UEFA EURO 2016. Une mobilisation et un enthousiasme de l’ensemble desparties prenantes laissent présager un grand succès populaire pour cet Euro qui se déroulera en France du 10 Juin au 10 Juillet 2016.
Pour ce qui est du passé, je garde d’excellents souvenirs des cinq Tours de France Cyclistes que j’ai eu la chance d’effectuer quand je travaillais chez Fiat. Le lancement de la marque Smart en France reste aussi un temps fort de mon activité professionnelle.

En décembre 2015, ton équipe a été distinguée par Leads Award pour l’efficacité à recontacter les prospects. Quelle est la clé de votre réussite en matière de relation client ?

La relation client : un mot magique qui reste bien souvent sur de beaux charts PPT et qu’il est bien difficile de traduire dans la réalité. La marque Hyundai est un challenger sur le marché automobile français. On peut donc se permettre plus facilement de prendre des risques et de challenger les standards de la relation client et en particulier la satisfaction client. C’est parce que nous avons confiance en nos produits que l’ensemble de notre gamme est garantie 5 ans avec kilométrage illimité. C’est actuellement la garantie la plus généreuse du marché.
La génération et la gestion des leads est un enjeu crucial dans le cadre des activités de conquête, avec au centre le PRM (Prospects Relationship Management), afin de fournir à notre réseau des leads de qualité, donc pré qualifiés.
Nous avons effectivement été récompensés récemment par la profession pour la rapidité à laquelle nos distributeurs recontactent les prospects. C’est bien entendu le professionnalisme de notre réseau qui est aussi mis en avant avec cet award. C’est une belle illustration du fait que le client/prospect est au centre de notre relation de travail, entre nos distributeurs et le siège Hyundai Motor France.

Hyundai Motor France est très impliqué dans le sport, notamment dans le football. La marque se voudrait-elle de plus en plus sportive ?

La marque souffre d’un déficit chronique de notoriété et son image reste très floue auprès du grand public. C’est la raison pour laquelle nous sommes associés aux valeurs du sport qui permet de véhiculer des émotions si particulières.
Nous avons deux principales plateformes de communication autour du sport :
Le football avec notre partenariat international avec la FIFA (Coupe du Monde) et UEFA (Championnat d’Europe des Nations) qui nous permet d’être associés à ces évènements. En plus, au niveau national, nous sommes le partenaire majeur de l’Olympique Lyonnais, qui nous permet d’avoir une prise de parole autour du Football 365 jours par an. Le football est un sport universel, le plus pratiqué au monde avec une grosse couverture médiatique, c’est donc un excellent levier pour booster la notoriété de notre marque.
Le championnat du Monde des Rallyes WRC où nous avons un team engagé depuis 2014. Le championnat se déroule dans le monde entier, avec deux épreuves en France (Rallye de Monte Carlo et le Rallye de France, actuellement organisé en Corse). Le Rallye est un excellent vecteur : il permet de véhiculer une image de technologie, de performance, de fiabilité… C’est aussi le résultat du travail d’un collectif au service de pilotes.
Bref, ces deux disciplines sportives sont tout à fait complémentaires et permettent à la marque de progresser et de se développer sur le marché français.

En 2015, Hyundai Motor France a dépassé ses objectifs de vente et a confirmé ainsi sa croissance. Quelles sont les ambitions de la marque pour 2016 et quels nouveaux défis attendent l’équipe du Marketing ?

Pour 2016, nous devons confirmer notre croissance et continuer à croitre d’environ 20 %. Nous le ferons grâce à l’arrivée de nouveaux modèles (IONIC) et la confirmation du succès de nos best sellers : Hyundai Tucson et Hyundai i20.
Parmi les défis marketing : réussir le lancement de ces nouveaux modèles et versions, mais aussi exploiter de manière efficace le partenariat avec l’Euro 2016, afin de faire découvrir la marque et ses produits à travers son réseau de distribution. L’activation sera donc un sujet clef. Ainsi, j’invite les fans de foot à nous suivre sur les réseaux sociaux, car de nombreuses surprises et jeux les attendent avec de nombreuses places à gagner pour assister aux matches de l’Euro.

Faut-il être passionné de l’automobile pour réussir dans ce secteur ?

Non, pas forcément. Toutefois, cela aide car il y a beaucoup de passionnés dans cette industrie. Il faut raison garder quand on fait de sa passion son métier, afin de maintenir ses facultés d’objectivité et d’analyse pour pouvoir prendre les bonnes décisions de manière factuelle et non émotionnelle.
 

« Il faut raison garder quand on fait de sa passion son métier, afin de maintenir ses facultés d’objectivité et d’analyse pour pouvoir prendre les bonnes décisions de manière factuelle et non émotionnelle.»
 

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes diplômés en marketing et stratégies commerciales ?

Ayez de la curiosité et développez votre sens de l’analyse. N’ayez pas peur de donner votre point de vue, mais gardez de l’humilité. N’oubliez pas de remplir vos devoirs avant de penser à vos droits !
Il faut aussi parler parfaitement à minima deux langues étrangères et ne pas hésiter à tenter de nombreuses expériences à l’étranger.

En quelle voiture roules-tu actuellement ? Quelle est la voiture de tes rêves ?

J’ai la chance que l’entreprise mette à ma disposition un véhicule de fonction qui est Hyundai Santa Fe. La voiture de mes rêves… elle est déjà dans mon garage. Chut ! Il ne faut pas le dire... Ne revient-on pas toujours à son premier amour ? Elle est donc italienne :)

 


Pour  en savoir plus Hyundai Motor France et leurs opportunitées professionelles, rendez vous  leur site : www.hyundai.fr .

 

436 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

Du côté des entrepreneurs : Julie Réjean (PSB PGE 2007)

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

29 avril

Interview

Du côté des entrepreneurs : Purée Maison

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

10 janvier

Interview

Du coté des entrepreuneurs : Clément de Reynal -- Remake Paris

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

19 novembre