/medias/image/17243886915c3711a4a9ea0.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Little Shao de retour à l’ESG Management School pour le DDay du 24 mars 2014

Interview

-

17/03/2014

-

1

Thinh Souvannarath, alias Little Shao, a été diplômé de l’ESG Management School en 2007. Le 24 mars 2014, il revient à l’École pour parrainer la 4e édition du DDay, journée ayant pour vocation de sensibiliser les étudiants et toutes les parties prenantes de l’École au Développement Durable.
Crédits photos : Little Shao
 
Photographe autodidacte, mondialement connu dans le milieu de la danse urbaine, Little Shao collabore avec les plus grands chorégraphes et danseurs internationaux de tout style. Il travaille régulièrement avec des institutions et écoles nationales de danse de renom, et avec des grandes marques comme Red Bull, Puma ou Def Jam. Ses créations ont été exposées, entre autres, à Paris, Amsterdam, Bruxelles et Milan.

Little Shao s’engage également dans des actions sociales. En automne 2013, il a collaboré avec la Fondation Abbé Pierre pour l'exposition de photographie « Un sourire, svp ». Il évoquera, d'ailleurs, ce projet à l’ESG Management School à l’occasion de la 4e édition du DDay.
 

Pour vous présenter ce diplômé au parcours atypique, nous lui avons posé quelques questions au sujet de ses choix professionnels et de ses années passées à l’ESG Management School.
 
ESG Alumni : Avant de te lancer dans la photographie, as-tu exercé une activité liée à ton diplôme ?
Thinh : Avant la photographie, j'ai arpenté des études diverses allant des mathématiques à l'informatique, en passant par le marketing, le contrôle de gestion pour finir par la finance. Mon premier poste dans la vie active à la sortie de l'école a donc été en relation avec toutes mes études : consultant en système d'informations dans le secteur de la Finance de marché.
 
Aujourd’hui, tu te consacres entièrement à la photographie. Parmi les compétences et les savoirs que tu as acquis à l’ESG MS, y en a-t-il qui te semblent utiles, voire indispensable dans cette activité ?
Ma formation à l'ESG Management School a été un atout majeur quant à mon développement en tant qu'entrepreneur photographe. En effet, elle m'a permis de faciliter mes collaborations avec de grandes enseignes et organismes grâce aux compétences acquises dans les domaines de la communication, négociation, relations humaines, marketing et gestion budgétaire. Sans tout cela, je pense que je ne pourrais pas aujourd'hui vivre de ma passion.
 
Pourquoi avoir choisi la danse comme objet principal de ta création photographique ?
En réalité, mon choix s'est fait très naturellement, car je suis moi-même danseur. C'est donc dans le monde de la danse que j'ai évolué pendant des années.
 
Tes anciens camarades de l’ESG MS te connaissent sous le nom de Thinh Souvannarath. Peux-tu nous expliquer l’origine de ton nom d’artiste ?
Mon nom d'artiste vient simplement de mon nom de danseur. Tous les danseurs ont un pseudonyme qui leur est donné par les membres de leur groupe lorsqu'ils commencent à danser.

Comment était la vie associative de l’école lors de ta promotion ? Te souviens-tu du nom de ton BDE ?
La vie associative est l'un de mes plus beaux souvenirs d'étudiant... Je suis d’ailleurs resté en contact avec le président du BDE ENERGTIK, l’unique et le seul Max Ngau.

As-tu gardé contact avec d’autres étudiants ?
Oui, j'ai gardé un contact proche avec une dizaine d’étudiants de l’ESG MS et près de 400 anciens étudiants sont mes contacts sur Facebook. Certains me donnent des news de temps en temps, certains me contactent aussi pour me proposer de travailler sur un projet de leur entreprise.
 
Quel a été ton professeur préféré ?
Professeur préféré ? Je dirais madame Chokron, prof de fiscalité... Elle m'avait soufflé une réponse lors d'un DST ;)
 
As-tu un souvenir en particulier qui a marqué tes années à l’ESG MS ?
La bataille de farine dans les locaux a été mémorable... J'ai quand même fini dans le bureau de monsieur Derhy car j'avais balancé des œufs...
 
As-tu des regrets concernant ta vie étudiante ?
Aucun regret.
 
Quels conseils donnerais-tu à nos étudiants ?
Je pense que les étudiants doivent réaliser qu'ils doivent prendre au sérieux les nombreux contacts et projets qu'ils croiseront durant leur cursus. Ces derniers peuvent déboucher sur de très belles opportunités.
Je les incite à explorer tous les horizons et à bien chercher leur voie pendant leurs études afin de gagner du temps, qui est tellement précieux...

« Quand l’art devient solidaire » est le thème de ce DDay dont tu es parrain. Quel est le message que tu souhaites passer aux participants de cet événement ?
Le message est simple : l'art est une forme d'expression permettant d'exprimer des choses d'une manière plus percutante ou subtile. Lorsque l'on aborde le thème de la solidarité, il faut tout d'abord le vouloir et ainsi les choses se font naturellement.
 
As-tu des projets d’expositions dans un avenir proche ?
Oui j'ai deux expositions prochaines qui risquent d'être assez renversantes et dont le thème doit encore rester secret.
 

Découvrez Little Shao

1217 vues Visites

J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

Interview de Théo Ambrosini et Grégory Debret, fondateurs d'Homizy

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

17 octobre

Interview

Du côté des entrepreneurs : Julie Réjean (PSB PGE 2007)

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

29 avril

Interview

Du côté des entrepreneurs : Purée Maison

User profile picture

Marie-Cécile CHEVALIER

10 janvier